Des sentiers à découvrir ou redécouvrir ! - Le circuit bleu : Au fil du Louet, un beau bras de Loire

Itinéraire dans le sens des aiguilles d’une montre. 7,3 km, entre 1h30 et 2 heures.

Du parking, longer l’entrée du stade des Varennes en direction du camping. À votre gauche, cet espace sablonneux (vallée alluvionnaire de la Loire) est l’écosystème idéal avec ses boires peu profondes, pour accueillir le crapaud " calamite ", espèce protégée. Peu après l’entrée du camping, s’orienter vers la gauche sur le chemin de remembrement (impasse). Remarquez le repère blanc, sur l’angle de la maison, indiquant le niveau 5,70 m de la crue de décembre 1982. Prendre plus tard, la bifurcation de gauche et longer le champ jusqu’à rattraper la route goudronnée qui suit, vers la droite, les " Pâtures ", piste d’entraînement des chevaux.

À l’intersection, tourner à gauche puis emprunter à droite un autre chemin de remembrement sur la plus longue ligne droite. Longer les terres " Grande Ouche " et " Coulée Robine ", à l’aplomb du château des Chatelliers (où vécut le chimiste Michel-Eugène Chevreul), et de la ferme de la Laudière. Quitter par la droite en direction de " Port Bitou " et de " Bois de loup " (résidence d’été de Charles Trenet), lieux-dits dépendant de Mozé sur Louet.

En bifurquant à droite, on entame le chemin du retour, par la dernière ligne droite (site fréquenté lors de la " Nuit de la Chouette "), en direction du village du Louet. Arrivé dans ce hameau, suivre sur 40m à gauche le courant de la rivière pour jeter un coup d’œil sur la toute dernière maison, dont le pignon s’est entièrement déséquilibré sous les assauts répétés du courant des crues. Revenir sur vos pas, passer devant la cale d’embarquement des bateaux et, face à l’île du Bois rond, remonter le fil du Louet en le longeant. A la Gazellerie, on pourra noter le départ du bras Guibert, chenal qu’emprunte la rivière dès la cote 1m. Vous empruntez, partiellement, le circuit de l’épreuve de course à pied homologuée au niveau national qui se tient chaque 8 mai. Grande boire, route sous voûte d’arbres. Parvenant à la Jubeaudière, secteur des cabanons d’été, vous pouvez prendre à gauche le chemin qui mène à la grande plage, face à Port Gaurion (levée de St Jean de la Croix). Après avoir admiré le chêne sauvegardé, les chevaux et les boires, le petit oratoire toujours fleuri, vous longerez le camping des Varennes et regagnerez le parking du stade.